Tour de France 11.07.2016

TDF 2016 Etape 9 : Canicule et grêle, le remake andorran du Plateau de Beille

20160710_122057_resized

Le départ de la 9ème étape a été donné de Vielha en Espagne, avec au menu quatre cols de 1ère et 2ème catégorie et une arrivée en hors catégorie à Andorre Arcalis : 4 960 mètres de dénivelé positif avant une journée de repos bien méritée.

De l’autre côté de la frontière

33° aux premières heures d’ouverture du Village, les températures estivales voire caniculaires du jour (jusqu’à 37°) annonçaient la couleur ! Il a en effet fait très chaud sur la route du Tour aujourd’hui, venant un peu plus épuiser les organismes sur une étape déjà exigeante…  et sélective, qui aura eu raison du champion espagnol Alberto Contador, le local de l’étape victime de plusieurs chutes sur cette première semaine. Le parcours du jour affichait en effet des pourcentages élevés avec une pente jusqu’à 11,6 % dans le col de Beixalis, une montée très étroite, une vue panoramique sur la vallée andorrane et des virages en lacets aux faux airs de Montvernier franchis sur le Tour en 2015 (Savoie). Autre rappel de la précédente édition au Plateau de Beille : l’orage de grêle qui s’est abattu sur la dernière ascension et gâcher un peu la fête pour les spectateurs admiratifs de ces forçats de la route prêts à rouler quelles que soient les conditions. Le néerlandais Tom Dumoulin lève les bras de la victoire au terme d’une épopée héroïque avec ses compagnons d’échappés. Les favoris au classement final ne sont pas parvenus à se départager et finissent dans le même temps à plus de 6 minutes du vainqueur du jour. Le natif de la Haute-Loire Romain Bardet, 9ème au général avant le départ de cette étape, termine à une honorable 17ème place, juste derrière les meilleurs.

Une étape matelassée

Ce matin au Village, l’équipe ADF a profité de la présence des Hautes-Pyrénées sur son stand pour promouvoir les Grands sites pyrénéens et les spécialités locales : un beau gâteau à la broche a régalé les papilles du public et des suiveurs du matin. Un parfait encas avant que l’équipe ADF ne s’engage au plus vite sur le parcours pour installer les panneaux habituels, bomber les plots et murs saillants, mais également apposer des matelas jaunes renforcés. Nouveauté 2016, l’ADF intervient cette année sur les étapes à l’étranger avec des matelas positionnés en renfort sur les points dangereux, ce afin de compenser l’absence des Départements qui positionnent habituellement des bottes de paille. Un dispositif éprouvé sur les classiques (Paris-Roubaix, Paris-Nice et le Dauphiné), qui sera renouvelé sur la dixième étape au départ d’Arcalis.

20160710_091943_resized

Regard de route du jour

19.09.2017 Jeunesse et Sports Les collectivités territoriales aux côtés de la Fédération française de Rugby pour la Coupe du Monde 2023 Télécharger
18.09.2017 Développement durable L’Assemblée des Départements de France vigilante sur le budget des agences de l’eau Télécharger
18.09.2017 Solidarité et affaires sociales Jeunes migrants étrangers : l’engagement de l’État doit être plus précis et plus ambitieux Télécharger