Etape 5 : Van Aert émerveillé par l’Ardèche
Tour de France 02.09.2020

Etape 5 : Van Aert émerveillé par l’Ardèche

On a beau partir des Hautes-Alpes, le Tour aujourd’hui oublie les grimpettes ! C’est une étape en pente, en faux-plat descendant, que les organisateurs ont dessiné pour rejoindre l’Ardèche. 183 kilomètres entre Gap et Privas, en traversant le département de la Drôme. Des Baronnies provençales en passant par les Gorges de Saint-May, les champs de lavande ont laissé place aux vignobles, temps des vendanges oblige en cette fin d’été.

On dirait le Sud…

Si Gap est davantage habituée aux arrivées (le dernier passage en 2019 avait couronné le champion d’Europe Matteo Trentin), c’est le départ de la 5e étape qu’accueillait ce mercredi cette ville incontournable des Alpes du Sud. Nouveau passage par Veynes (traversée la veille) puis Serres, avant de quitter les Hautes-Alpes pour entrer dans le Département de la Drôme. Nyons, Montélimar, le suiveur gourmet pouvait voir s’égrainer au fil des kilomètres des mets d’exception et s’offrir une étape découverte et dégustation des produits locaux. Après quelques ravioles et tourtons du côté des Hautes-Alpes, pourquoi ne pas tenter les derniers abricots de la Drôme ? Le passage à Nyons et sur sa côte éponyme imposera une halte pour goûter la célèbre huile d’olive AOP, fine et délicate avec son arrière-goût de noisette, ou peut-être encore quelques cuvées des Coteaux des Baronnies. Suite de la virée vers Montélimar et ses nougats gourmands croquants fondants. De l’autre côté du Rhône, le picodon, fromage de chèvre et la châtaigne de l’Ardèche sous toutes formes émerveilleront le palais des plus gourmands !

Une véritable Route des Fromages à vélo

Une association entre le vélo et le terroir que l’ADF n’a pas manqué de mettre en avant en créant il y a un peu plus d’un an les itinéraires « Vélo & Fromages ». Pour tous les amoureux de la bicyclette et des produits locaux, 87 itinéraires sont ainsi proposés dans 45 Départements. Un bon moyen d’allier effort et réconfort en partant à la rencontre des éleveurs, des crémiers-fromagers, en visitant les marchés, les caves d’affinages, etc. situés à moins de 6 km des parcours balisés. Les trois Départements traversés par l’étape du jour (Hautes-Alpes, Drôme, Ardèche) figurent dans le guide spécial Petit Futé réalisé par l’ADF, en partenariat avec Vélo & Territoires, ADN Tourisme et le Cniel (interprofession du lait) et fraîchement édité en juillet : Tomme du Champsaur, Bleu du Queyras, Picodon, etc., sur le Parcours du Gapençais, la Drôme des Collines ou la Traversée de l’Ardèche à VTT, il y a de quoi vous régaler !

La caravane du Tour aurait presque pu s’arrêter… L’étape fut en effet relativement tranquille pour les patrouilleurs de l’ADF, en dehors des quelques interventions en traversées d’agglomération à replacer des ballots de paille ou des panneaux pliés ou arrachés par le vent à redresser. Sur une route plus habituée aux ressuages de juillet lorsque la température au sol dépasse les 50 degrés (on enregistrait tout juste 40 sur la chaussée ce jour), Gros Léon a avancé sur un train de sénateur. Un peu comme le peloton !

Les coureurs s’offrent une trêve

Car sur le plan sportif, soyons honnêtes, l’étape ne restera pas dans les annales… Tout juste une mini tentative d’échappée en début d’étape, rapidement annihilée. Le peloton est resté bien concentré pour éviter les déconvenues et les bordures souvent piégeuses liées au fort vent de la Vallée du Rhône. C’était écrit, le final s’est achevé par une arrivée groupée à Privas, conclue par Wout Van Aert. Au lendemain de la victoire de son coéquipier, le Belge poursuit la série de la Jumbo. Julian Alaphilippe perd son maillot jaune pour cause de pénalité. L’étape de demain, avec une arrivée au sommet du Mont Aigoual dans la Drôme, pourrait nous réserver quelques attaques entre les prétendants au trône…