Tour de France 23.07.2016

TDF 2016 Etape 20 : Morzine pleure la fin du Tour

20160723_184627_resized_1

Avant-dernière étape ou celle où tout pouvait encore se jouer pour le classement général. Alors que les quatre premiers coureurs du classement derrière Froome se tenaient tous ce matin à moins d’une minute d’écart, la météo est venue contraindre les intentions des champions pour se livrer une bataille féroce dans les quatre ascensions du jour.

Le classement reste inchangé

L’arrivée vers Morzine, après l’ascension du Col de Joux Plane, promettait un sacré final pour achever la trilogie savoyarde. Si la victoire du basque Izaguirre est belle, le public regrettera que le jeune Julian Alaphilippe, qui n’aura eu de cesse de s’échapper sur ce Tour 2016, n’ait pu aller au bout avec ses compagnons du jour, et lever les bras sur la ligne. Sans doute un péché de jeunesse, le coureur français aura toutefois, pour sa première participation à la Grande Boucle, su « montrer le maillot », et fait preuve de beaucoup de fougue ! Côté poursuivants, le groupe maillot jaune sera resté attentif et prudent dans les descentes, échaudé par les nombreuses chutes de la veille. Cela profite finalement à Romain Bardet, bien installé à sa place de dauphin du Tour.

20160723_131605-1_resized_1

Un accueil en rouge et blanc

A 24 heures du dénouement de cette 103ème édition de la Grande Boucle, cette dernière étape de montagne, 100% savoyarde comme la précédente, les coureurs ont fait le tour des stations de ski de Savoie et de Haute-Savoie : Megève, La Clusaz, Le Grand Bornand, Samoëns, jusqu’à la ligne d’arrivée à Morzine, habituée et fidèle au Tour qu’elle accueillait pour la 20ème fois.

Ce matin, l’équipe de Savoie Mont Blanc Tourisme était une nouvelle fois au rendez-vous pour faire découvrir, entre deux savoureux morceaux de fromage (beaufort, tomme, abondance…), les cartes des chemins de randonnées et à vélo, la montagne étant aussi vivante et attractive l’été que l’hiver dans les massifs alpins !

20160723_100012_resized_1

A l’arrivée, les Morzinois ont répondu présent à travers l’opération « Les pois sont rouges » ! Pour prouver leur attachement au sport, à l’effort, et plus particulièrement aux valeureux grimpeurs du Tour, habitants et commerçants se sont investis pour parer la station de pois rouges. Un code couleur signe du maillot distinctif du meilleur grimpeur, bien ancré sur les épaules de Rafal Majka, mais aussi en rappel du blason savoyard, la croix blanche sur fond rouge dite la « croix de Savoie ».

Pour les équipiers de l’ADF, pas de ressuage, à l’image du Tour cette année : le Gros Léon aura beaucoup balayé. Gravillons, gasoil, brindilles, rien ne lui a échappé sur la chaussée !

Regard de route du jour