Étape 2 TDF17 : Auf Wiedersehen !

Etape 2 TDF17 : Düsseldorf > Liège

Tour de France 02.07.2017

Étape 2 TDF17 : Auf Wiedersehen !

30 ans que le Tour n’était pas parti d’Allemagne. En 1987, le Grand Départ de Berlin avait rallié l’ex-capitale de la RDA à Pforzheim, après un prologue et 4 étapes allemandes. Aujourd’hui, pour la 1ère étape en ligne de ce Tour 2017, les coureurs s’élançaient de Düsseldorf direction la Belgique.

Si l’attente du retour de la Grande Boucle fut longue, le jeu en valait la chandelle : le public nombreux était au rendez-vous tout au long des 203,5 km de routes : malgré une météo plus que capricieuse, des milliers d’allemands sont venus acclamer les coureurs et… l’équipe des Départements de France, largement applaudie par leurs supporters du jour, allant jusqu’à déclencher une ola (vidéo à l’appui ci-dessous !). Une ambiance des grands jours qui pourrait bien, à l’affluence et à l’applaudimètre, venir concurrencer les routes du Yorkshire, terre d’accueil du Grand Départ 2014 reconnue pour son incroyable accueil !

Ola allemande pour l'équipe des Départements de France

#TDF17L'équipe des Départements de France a rencontré un succès fou sur les routes allemandes aujourd'hui !!

Geplaatst door Assemblée des Départements de France op zondag 2 juli 2017

Ce matin, le Département des Hautes-Alpes était présent sur le pavillon ADF à Düsseldorf : documentation touristique, dégustation de fromage et tirage au sort pour gagner un maillot Phénomen’alpes, de quoi charmer les invités du Village départ qui hésitaient encore à venir passer quelques jours dans le Département !

Côté ciel, c’est une météo digne des classiques flandriennes qui a accompagné les coureurs toute la journée jusqu’au retour des éclaircies sur la ligne d’arrivée, sur les traces de la Doyenne Liège – Bastogne – Liège  (qui fêtait le 23 avril dernier ses 125 ans). Le sprinter Marcel Kittel y sera couronné roi du jour, illustrant toute sa puissance au sprint et mettant fin aux quelques 200 km d’échappée des deux courageux du jour (Yoann Offredo et Taylor Phinney) non récompensés. Arnaud Démarre le Champion de France natif de l’Oise est le dauphin du jour.

Avec plus de 200 kilomètres et 205 points à traiter, les patrouilleurs de l’ADF se sont fortement mobilisés. Alors qu’en France 400 à 1 500 ballots de paille sont disposés chaque jour pour améliorer la lecture des trajectoires et pour protéger, à l’étranger le dispositif est tout autre. En Allemagne, la route et le tracé sont certes soigneusement préparés et balayés, mais sans la moindre botte de paille. Les équipes de l’ADF s’en sont chargées et ont appliqué le même procédé qu’en Espagne et en Andorre en 2016 : 64 matelas jaunes placés devant les points saillants (îlots directionnels, panneaux…) et 30 cylindres fluo en mousse (les fameuses « frites », rien de plus normal en Belgique !!) pour entourer les poteaux et les quilles de la route. Autant de moyens développés et complétés par de nombreux « bombages » qui, plus que des œuvres de street art (sic !), permettent de signaler au sol les bordures ou tout autre obstacle dangereux pour les coureurs.

Demain fin d’intervention pour la « patrouille » matelas, l’équipe ADF retrouvera les routes départementales de Moselle et Meurthe-et-Moselle à partir du kilomètre 184,5 après une incursion en terres luxembourgeoises.