22.07.2016

TDF 2016 Etape 19 : Un Mont bleu blanc rouge

20160722_174153_resized_1

Il aura fallu attendre l’antépénultième étape de ce Tour 2016 pour enfin assister à une victoire française, et quelle victoire ! Retour sur une journée pleine de rebondissements entre Albertville en Savoie et le plus haut sommet d’Europe en Haute-Savoie…

 

Les Savoie sublimées par une victoire française

Lancée sous le soleil et 29°, la course a subi orages et averses en fin d’étape : une météo de montagne capricieuse qui n’a cependant pas entaché la ferveur du public savoyard venu nombreux.

Après le Forclaz suisse, l’étape réservait quelques belles grimpettes avec deux montées des Forclaz de Montmin et de Queige, qui tirent leur nom du latin furcula, petite fourche, mot employé pour décrire un passage se rétrécissant comme un « Y » entre deux montagnes, à l’image d’une fourche. Si les ascensions peuvent apparaître comme des supplices pour les coureurs, elles offrent pour les spectateurs et téléspectateurs de magnifiques prises de vues, dont au menu du jour rien d’autre que le lac d’Annecy, la vallée des Bauges, et un panorama sur le Mont Blanc ! Des destinations que le Département de la Savoie et l’équipe de Savoie Mont Blanc Tourisme sont venus promouvoir au départ d’Albertville, ville de sport s’il en est, déjà hôte en 1992 des Jeux Olympiques d’hiver. Les Savoie aiment le sport et proposent, au-delà de l’organisation de grands événements (épreuves de coupe du monde de ski alpin, championnat du monde d’aviron d’Aiguebelette en 2015…), des activités toute l’année à leurs habitants et aux touristes de passage souhaitant prolonger leur séjour après le Tour.

20160722_102506_resized_3

Bardet plus haut, plus fort

Romain Bardet avait déjà prouvé hier ses capacités à réaliser de belles choses, sur une discipline, le contre-la-montre, qui n’est pourtant pas sa spécialité. A 41 secondes du podium ce matin au départ d’Albertville, tous les regards se portaient sur le coureur originaire de Haute-Loire qui se devait d’attaquer afin de doubler ses rivaux au général. Aussitôt dit aussitôt fait, c’est avec toute l’intelligence de course qui le caractérise que le français s’est lancé dans une nouvelle course contre-la-montre dans la descente de Bisanne, pour revenir sur le portugais échappé Rui Costa et distancer ses adversaires. Chose faite, et avec du panache, puisqu’il réalise le doublet avec une magnifique victoire d’étape à Saint-Gervais Mont Blanc et une seconde place au général à la clé ! Le maillot jaune reste sur les épaules de Chris Froome malgré quelques frayeurs et une chute qui l’a handicapé dans la dernière ascension du Bettex. Mais le britannique, grand champion, s’accroche et limite la casse.

20160722_143107_resized_3

Pour les équipiers de l’ADF, moins de péripéties au programme : du balayage entre les gouttes, mais pas de coulées de boue. Les descentes raides et étroites, avec de nombreux virages en épingle serrés, ont été signalées par les patrouilleurs de l’ADF et protégés par des bottes de paille installés par les Départements traversés de Savoie et Haute-Savoie. Une signalétique nécessaire mais qui n’a pu empêcher les chutes, sur une route glissante et détrempée après des jours de forte chaleur.

Regard de route du jour