Tour de France 18.07.2016

TDF 2016 Etape 16 : la passion du Tour made in Jura !

img_0827

La Grande Boucle attaquait aujourd’hui sa 3ème et dernière semaine de course, à l’assaut des alpes dans les contreforts du massif jurassien.

Terre de cyclisme et d’émotions, le Jura a mis les petits plats dans les grands pour recevoir comme il se doit le passage du Tour de France ! Le public est venu nombreux à Moirans-en-Montagne et tout au long du parcours pour accueillir la petite reine, les bords de route tout de jaune vêtus aux couleurs de la campagne Made in Jura.

Que ce soit sur le Village départ ou à Champagnole, terre de naissance et de cœur du Président du Jura Clément Pernot, grand amateur de cyclisme, les agents et les bénévoles se sont attachés à valoriser les richesses locales, le Comté et la fierté d’appartenance au territoire en première ligne ! Le Président de l’Assemblée des Départements de France, Dominique Bussereau, présent sur l’étape, a pu constater toute la ferveur et l’engouement de celui qu’il avait désigné il y a quelques mois de cela comme référent ADF sur le Tour.

20160718_104235_resized

Passage à l’heure suisse

Les paysages et reliefs jurassiens, par un tracé dessiné dans les Départements du Jura et du Doubs avant de traverser la frontière jusqu’à la Suisse, ont offert  aux suiveurs et aux coureurs une route vallonnée et ensoleillée. L’été était enfin au rendez-vous, invitant le Gros Léon à déverser quelques litres d’eau sur la route. Le record de température atteint en 2010 à la station des Rousses (63° au sol) n’aura pourtant pas été battu, la qualité des routes jurassienne garantissant une bonne tenue de la chaussée. Pour les équipiers de l’ADF, leur journée s’est déroulée ici comme en France : balisage et contrôle de l’itinéraire de la course. Des mini balayeuses aspiratrices se sont même invitées dans les 20 derniers kilomètres du parcours, venant faire concurrence à notre Gros Léon national !

20160718_162642_resized

Le public jurassien, passionné et enthousiaste, attendait son poulain Alexis Vuillermoz, celui de Berne l’enfant du pays Fabian Cancellara. C’est pourtant Peter Sagan qui ravira pour la troisième son fanclub, l’emportant au sprint d’une largeur de boyau.

Regard de route du jour