Étape 14 TDF17 : Matthews s’envole en Aveyron
Tour de France 15.07.2017

Étape 14 TDF17 : Matthews s’envole en Aveyron

La Haute-Garonne, le Tarn et l’Aveyron, sont autant de noms qui hument bon le soleil ! Et du soleil il y en a eu entre Blagnac et Rodez, réchauffant l’ambiance d’un pont de 14 juillet tout au long des 181,5 km de route dans la plaine toulousaine, au milieu des héliotropes et des vignobles. A d’autres les Départements traversés en ce samedi de mi-juillet évoqueraient plus une étape gourmande : violette de Haute-Garonne pour parfumer la pause madeleine, vins de Gaillac du côté du Tarn, et aligot aveyronnais en met truculent en atteignant l’arrivée. Bienvenue dans le sud-ouest !

La sky a le vent en poupe

Des hangars d’Airbus jusqu’aux éoliennes situées sur les hauteurs de Rodez, la thématique de la journée était toute trouvée : le ciel ensoleillé, les rafales de la vent, et la bonne opération des Sky (ciel en anglais). Un vent latéral gauche, salvateur pour les spectateurs, piège pour les coureurs, était en effet de la partie dans les longues lignes droites situées à l’entrée du Département du Tarn, soufflant fort jusque dans les 25 derniers kilomètres. S’il n’a pas pour cette fois provoqué de bordures en course, il a toutefois piégé Fabio Aru dans le final, dépossédant l’italien de sa tunique. Il aura également donné du fil à retordre aux patrouilleurs des Départements de France, contraints de redresser les panneaux pliés de signalétique du Tour et de balayer quelques petits rayons dans la descente de La Mouline. Les ressuages tant redoutés ont été évités : avec 29° dans l’air et 54 au sol, nul besoin de faire intervenir le Gros Léon pour refroidir la route. Les cuves de la balayeuse restent pleine et pourraient bien servir dès demain au vu des températures annoncées.

Une étape gourmande qui sourit à Matthews

En 2015, sur un final à l’identique en entrée de ville à Rodez, Greg Van Avermaet s’était imposé devant Peter Sagan, alors détenteur du maillot vert du classement par points. Le belge figurait aujourd’hui encore parmi les favoris les plus cités par les spécialistes pour franchir en 1ère ligne les 570 mètres de côte à 9,6%. Pourtant, c’est l’australien Michael Matthews qui attaque dans l’ascension finale, lui grille la priorité, et offre une nouvelle victoire d’étape à son équipe Sunweb après le succès de Warren Barguil hier. Fin roublard, Chris Froome se place et récupère le maillot jaune pour quelques secondes, qu’il devrait amener sans encombre jusqu’au piémont alpin. A moins que le 4e massif de ce Tour 2017, le Massif Central, ne réserve quelques bonnes surprises…

19.09.2017 Jeunesse et Sports Les collectivités territoriales aux côtés de la Fédération française de Rugby pour la Coupe du Monde 2023 Télécharger
18.09.2017 Développement durable L’Assemblée des Départements de France vigilante sur le budget des agences de l’eau Télécharger
18.09.2017 Solidarité et affaires sociales Jeunes migrants étrangers : l’engagement de l’État doit être plus précis et plus ambitieux Télécharger