Tour de France 14.07.2016

TDF 2016 Etape 12 : Le Ventoux se nourrit d’une nouvelle légende

20160714_164333-1_resizedQuelle étape incroyable ! Tous l’annonçaient dantesque jusqu’à l’annonce hier d’une modification de parcours liée aux mauvaises conditions météorologiques, le mistral soufflant en rafales sur les pentes du Mont Ventoux. Pourtant malgré ce changement, l’ascension du Géant de Provence a tenu en haleine jusqu’aux derniers hectomètres les téléspectateurs et le public amassé autour du Chalet Reynard…

Un 14 juillet depuis Montpellier

Montpellier accueillait pour la 31ème fois le Tour de France, avec sur le stand de l’ADF agents et vignerons du CDT Hérault Tourisme venus proposer quelques crus locaux en dégustation ! De quoi bien commencer la journée (avec modération, uniquement pour les non conducteurs !) avant de prendre la route à travers les plaines provençales, les vallées du Gard, les charmants villages de pierre du Vaucluse, parmi les plus beaux de France, le tout au milieu des champs de lavande et sous le son des cigales ! Seul le mistral a quelque peu assombri ce 14 juillet haut en couleurs.

Comme sur l’étape de la veille, l’équipe ADF n’a pas chômé, sur une étape comptant plus de XXX points durs : 290 panneaux installés, 36 matelas apposés, 6 bombes de peinture temporaire utilisées, les records n’étaient pas aujourd’hui affichés sur le thermomètre mais bien en termes d’activité des 11 agents techniques !

Le Ventoux à pied, pour les spectateurs… et le maillot jaune !

Le Mont Ventoux n’aura une nouvelle fois pas épargné la course… Après avoir laissé un groupe d’échappés prendre jusqu’à 18 minutes sur le peloton, la grande bagarre s’est jouée dans l’ascension finale du Mont Chauve. Et ce n’est pas tant les exploits sportifs qui feront de cette 12ème étape une journée de légende, mais les incidents de course venus écumer les derniers kilomètres.

Le vent attendu a soufflé fort sur les routes du Vaucluse, obligeant les organisateurs du Tour à tronquer l’étape de 6,5 km dans les pentes rocailleuses du Ventoux, et les centaines de spectateurs rassemblés depuis plusieurs jours au sommet à redescendre… Une foule s’est ainsi amassée dans les 10 kilomètres de montée depuis le Village de Bédouin pour célébrer le passage du Tour en ce jour de Fête nationale ! Un public très nombreux qui aura eu raison du britannique Chris Froome qui, victime d’une moto stoppée par les spectateurs, a cassé son vélo. Incident de course incroyable, le maillot jaune poursuit la course à pied tel un marathonien dans les pentes du Géant, avant de récupérer un vélo auprès des voitures suiveuses. Du jamais vu sur le Tour !! Repoussé dans un premier temps à plus de 6 minutes du vainqueur, le maillot jaune sera finalement reclassé par les commissaires : de quoi alimenter une nouvelle fois les polémiques… Précisons que le belge Thomas De Gendt remporte quand même l’étape, et que le français Sylvain Chavanel, natif de la Vienne, finit dans les 5 meilleurs, une belle performance passée inaperçue sur cette journée plus qu’animée…

Regard de route du jour