Tour de France 12.07.2016

Etape 10 : Le Tour s’échappe des sommets pyrénéens

20160712_114927_resized

Ce matin, le peloton quittait l’Andorre pour rejoindre les terres cathares : 5 Départements traversés pour ce retour en France, via l’Ariège, les Pyrénées-Orientales, l’Aude, le Tarn et la Haute-Garonne où s’était posée la ligne d’arrivée.

Retour couvert de l’autre côté de la frontière

Il est des lendemains parfois brumeux, les lendemains de journée de repos nécessitant à l’ensemble du peloton et des suiveurs de se remettre dans le rythme de la course ! Après un départ sous le soleil Andorran, le ciel s’est rapidement obscurci et un épais brouillard a recouvert la vallée du côté du poste frontière du Pas de la Case, gratifiant les coureurs d’une descente dans la brume avec une visibilité moyenne. La météo n’était donc pas de la partie et c’est sous les nuages que s’est déroulée cette 10ème étape. Les ressuages pressentis pour l’arrivée dans le sud de la France n’ont pas eu lieu, laissant le Gros Léon la cuve pleine et avec presque une nouvelle journée de repos, avec seuls quelques balayages de gravillons au compteur.

En Andorre, point de stand Département au Village, notre mascotte Super D est également restée sommeiller, avant un réveil pour sa deuxième semaine de course dès demain au pied des remparts à Carcassonne.

20160712_102823_resized_0

La revanche de Richmond

N’en déplaise aux adeptes d’un sprint massif sur les étapes dites de transition, l’échappée du jour aura cette fois été jusqu’au bout ! Et quelle échappée : composée de quinze coureurs au départ puis réduite à un groupe de sept pour le sprint final, elle comptait dans ses rangs les Sagan, Boasson Hagen, Matthews, Nibali… déjà tous vainqueur d’une étape sur un grand tour. Alors qu’aux Championnats du monde de 2015 à Richmond (Etats-Unis,) Peter Sagan l’emportait devant Michaël Matthews, l’australien renverse le classement à Revel et prive le slovaque d’une nouvelle victoire d’étape qui devra se consoler avec la reprise du maillot vert à Mark Cavendish. Samuel Dumoulin, natif de la métropole lyonnaise, termine cinquième avec le premier groupe. Une nouvelle place d’honneur pour un coureur français en attendant LA victoire d’étape le jour de la fête nationale au sommet du Mont chauve, à moins que Bryan Coquard vienne s’imposer en héros à Montpellier ?

Regard de route du jour

19.09.2017 Jeunesse et Sports Les collectivités territoriales aux côtés de la Fédération française de Rugby pour la Coupe du Monde 2023 Télécharger
18.09.2017 Développement durable L’Assemblée des Départements de France vigilante sur le budget des agences de l’eau Télécharger
18.09.2017 Solidarité et affaires sociales Jeunes migrants étrangers : l’engagement de l’État doit être plus précis et plus ambitieux Télécharger