Energy observer fait escale dans la Manche
Départements littoraux 25.08.2017

Energy observer fait escale dans la Manche

Energy Observer, un catamaran futuriste qui navigue à l’hydrogène, effectue un tour du monde qui durera six ans. Le Département et la Ville de Cherbourg-en-Cotentin ont souhaité sa venue dans la Manche, ce territoire démonstrateur de la mobilité hydrogène. Fin prêt pour porter son message dans 50 pays et via 100 escales, Energy Observer arrivera à Port Chantereyne le samedi 26 août 2017 et restera jusqu’au dimanche 3 septembre 2017. Explications autour de ces prouesses technologiques.

Le 1er navire hydrogène autour du monde

Energy Observer est le premier catamaran autonome en énergie et sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines. Une véritable révolution pour ce bateau qui est un défi à la fois humain et technologique, basé sur un concept multi-sources. Il intègre des panneaux photovoltaïques, des éoliennes, des moteurs électriques de propulsion et une pile à combustible qui produit de l’électricité grâce à l’hydrogène fabriqué à bord. L’ensemble est géré par un système intelligent de pilotage, de distribution et de stockage de l’énergie. Énergie propre par excellence et énergie d’avenir, l’hydrogène est au coeur du projet Energy Observer.

Par son histoire contemporaine, sa situation géographique et la volonté de ses acteurs locaux, la Manche est devenue le territoire du mix énergétique. Plus récemment, sous l’impulsion du Département, elle s’est engagée dans deux filières complémentaires que sont les énergies de la mer et l’énergie liée à l’hydrogène. Le projet Energy Observer et son odyssée vers le futur font parfaitement écho à la volonté du territoire de faire résonner l’idée de collectivités qui s’engagent dans la transition énergétique.

La Manche, territoire moteur de la transition énergétique

La Manche a fait le choix de prendre le virage de la transition énergétique en s’appuyant sur la production des énergies marines renouvelables et sur les technologies liées à l’hydrogène. Le premier acte fort, pour démontrer leur fiabilité, a été de travailler sur la mobilité, en commençant par le positionnement du port de Cherbourg, leader mondial pour le développement des Energies Marines Renouvelables. Aussi, dès février 2014, le Département lançait un plan d’équipement sur l’ensemble du territoire autour de la technologie hydrogène. S’inscrivant rapidement dans du concret, il s’équipait dans la foulée d’une station de distribution d’hydrogène, premier pas vers le déploiement d’une flotte de voitures électriques « zéro émission ». Ces véhicules qui fonctionnent à pile à combustible alimenté par hydrogène ne produisent pas d’émissions nocives – seule de la vapeur d’eau est expulsée de son pot d’échappement – et peuvent parcourir jusqu’à 600 kilomètres avec un seul plein. Après les services du Département, c’est le SDIS 50 qui devient en novembre 2015 le 1er Service départemental d’Incendie et de Secours à français à s’équiper de deux véhicules de secours opérationnels fonctionnant à l’hydrogène ; une nouvelle preuve de leur constance pour assurer des interventions rapides.

L’ambition du Département, à travers les projets de mobilité qu’il porte ou qu’il soutient, est de proposer à termes une solution industrielle complète autour de l’hydrogène. Le Président Philippe Bas réaffirme ainsi sa volonté politique vis-à-vis de cette énergie d’avenir : « C’est un pari audacieux mais la Manche occupe une position stratégique au coeur de la révolution industrielle programmée, le territoire normand dispose des atouts naturels, structurels, logistiques, économiques et technologiques qui la placent en tête de cette filière ».

L’escale de l’Energy Observer intervient comme une autre démonstration de l’utilisation de la technologie hydrogène. Prochaines étapes : la création d’un système d’auto-partage, la mise en place fin 2017 de stations vélos à assistance électrique-hydrogène, l’implantation en 1ère mondiale de stations de recharge d’hydrogène, etc. Grâce à ces initiatives ambitieuses, le Département de la Manche s’affiche aujourd’hui un peu plus comme une collectivité pionnière dans la transition énergétique, et compte bien s’affirmer dans ce domaine au niveau mondial.

22.09.2017 • Evénement Culture Les Départements fêtent la gastronomie 22.09.2017 • Brève Communication Le nouveau catalogue de formations IFET est en ligne
19.09.2017 Jeunesse et Sports Les collectivités territoriales aux côtés de la Fédération française de Rugby pour la Coupe du Monde 2023 Télécharger