Les Départements mobilisés pour relancer le secteur touristique

Château de Gien (Loiret) ©D.Chauveau

Tourisme 20.05.2020

Les Départements mobilisés pour relancer le secteur touristique

Le secteur touristique a subi de plein fouet la crise sanitaire qui met en difficulté les acteurs de la filière. Cet été, les Français vont pour la quasi-totalité d’entre eux passer leurs vacances en France. La tendance sera donc au tourisme local et national. L’occasion, pour les Départements, de faire découvrir l’ensemble de leurs richesses et de tirer leur épingle du jeu en prenant des initiatives pour relancer ces deux secteurs gravement touchés que sont l’économie et le tourisme. Alors que Jean-Baptiste Lemoyne vient de fixer le cadre de la relance du secteur touristique, retour sur les nombreuses démarches initiées par les Départements.

Le Tourisme, une priorité nationale

Le 14 mai dernier, s’est tenu à l’Hôtel de Matignon le 5ème Comité Interministériel du Tourisme, présidé par le Premier ministre Edouard Philippe. Prudence et ambition furent les maîtres-mots de cette réunion visant à préciser les modalités de reprise par étape de l’activité et passer de l’urgence à la relance. L’Etat a ainsi annoncé un effort économique majeur à hauteur de 18 milliards d’euros en faveur du tourisme, secteur essentiel à l’économie française, aux territoires, à l’emploi et au rayonnement de la France. Les Français auront la possibilité de partir en vacances en France en juillet-août, sous réserve de l’évolution de l’épidémie et de possibles restrictions localisées. Une batterie de mesures financières et fiscales a été avancée par le gouvernement, laissant également aux collectivités la possibilité d’intervenir en soutien. Celles qui le souhaitent pourront entre autres alléger la taxe de séjour des hébergements touristiques.

Un socle commun de bonnes pratiques sanitaires accompagnera les salariés et les employeurs dans la déclinaison opérationnelle des modalités de réouverture par établissement. Ces engagements vont permettre de restaurer la confiance des clients et d’amorcer la reprise de l’activité économique dès que les conditions sanitaires le permettront. Une campagne de communication « Cet été je visite la France » sera portée par Atout France, en coordination avec les acteurs locaux, visant à favoriser l’offre nationale de proximité pour la saison estivale 2020 : visite de musées, de monuments et de sites naturels, pratique sportive en plein air, activités nautiques et de montagne… De même, dès la réouverture des lignes aériennes vers les territoires outre-mer, une campagne spécifique sera menée pour promouvoir ces destinations.

Les Départements acteurs de la relance

Des opérations de solidarité et de soutien aux soignants

Nous l’évoquions dans un précédent article, les Départements se sont aussi engagés, et ce dès la fin mars, dans des démarches afin d’offrir de soutenir les professionnels du tourisme dans la phase de relance de l’activité. Des initiatives solidaires se sont ainsi multipliées : l’opération « Le repos des héros », lancée par les Pyrénées-Atlantiques et désormais en développement dans une vingtaine de Départements, pour offrir des perspectives de réconfort aux personnels en première ligne face au Covid-19, achat massif de « box séjours » dans le Loiret, proposition de « chèques tourisme » par le Gers et d’autres territoires, etc.

Des plans de relance de l’activité touristique

Les Départements et leurs agences touristiques ont su rivaliser de créativité dans la perspective d’une réouverture prochaine des établissements d’hébergement, de restauration et de loisirs. L’arrêt brutal de l’activité a eu des conséquences dramatiques pour certaines structures et pour tout un secteur qui pèse lourd dans l’activité et l’attractivité de certains territoires. D’où la volonté de consacrer désormais, à quelques semaines de l’été et après plus de deux mois d’inactivité forcée, d’importants plans de relance en venant au secours de l’économie touristique…

Allègement des charges, soutien financier à la reprise et renforcement de la communication pour attirer les touristes, une enveloppe de trois millions d’euros sera votée en juin dans le Loiret. Dans l’Ain, le tourisme représente plus de 6 000 emplois et 191 millions d’euros de chiffre d’affaires ; le Département consacrera 5,7 millions d’euros pour accompagner les acteurs du secteur et réaliser, en partenariat avec Aintourisme, une grande campagne de communication. En Guyane, la Collectivité territoriale mène également une réflexion commune avec les acteurs du secteur afin de déterminer des pistes d’actions locales pour un soutien financier et le développement d’un tourisme endogène.

Des campagnes de communication ciblées

Outre le concept Vélo & Fromages lancé par l’ADF, les Départements se positionnent sur des outils touristiques et des campagnes de proximité.

En Ardèche, un plan de relance mutualisé entre les acteurs locaux est en préparation, avec une communication plus particulièrement axée sur les offres de séjours plutôt que sur l’image et la notoriété, afin de capter une clientèle de proximité et un public « d’habitués ». Une stratégie également adoptée dans la Sarthe à travers une campagne « coup de poing » : si le Département s’adresse actuellement aux Sarthois, solidaires avec leurs établissements, il prévoit dans les prochaines semaines des actions à destination d’un public « résidant à moins de 3 h en voiture ». Des visuels et des vidéos valorisant les atouts du territoire seront déployés sur du replay TV, dans la presse nationale, sur les réseaux sociaux et sur des sites web dédiés avec une présence géolocalisée.

Et les territoires ruraux ou de pleine nature risquent d’avoir cet été le vent en poupe, répondant aux envies d’air pur et de grands espaces des Français après deux mois de confinement. « Nous avons longtemps eu les défauts de nos qualités. Aujourd’hui, nous avons les qualités de nos défauts », relevait Henri Nayrou, Président de l’Agence de développement touristique Ariège Pyrénées pour la Dépêche du Midi. Et d’adapter une campagne de communication avec un petit mot en plus, « bientôt » : #bientôtlibre de prendre l’air, #bientôtlibre de se mettre au vert, #bientôtlibre de se dépasser ou #bientôtlibre de ressortir en famille, voilà les quatre messages déclinés sur les réseaux sociaux depuis le vendredi 8 mai !

Cette mobilisation va se poursuivre pour, espérons-le, passer un agréable été dans nos contrées !

 

06.08.2020 • Zoom sur Actualité ACTED – Appel d’urgence – Explosion de Beyrouth
04.08.2020 Engagement de l’Etat auprès des conseils départementaux pour reconnaître, à travers le versement d’une prime exceptionnelle, les professionnels du domicile engagés dans les luttes contre l’épidémie de Covid-19 Télécharger
16.07.2020 • Initiative Jeunesse et Sports Budget participatif : la jeunesse se fait entendre