Santé publique 21.06.2017

Le Département de Saône-et-Loire va recruter 30 médecins généralistes !

La Saône-et-Loire va innover en matière de santé : à la rentrée 2017, le Département entend lancer le recrutement d’une trentaine de médecins généralistes qui seront répartis sur l’ensemble du territoire, en plus d’un projet de création d’un centre de santé départemental. Une première en France !

Lutter contre la raréfaction de médecins

En Saône-et-Loire, la densité de médecins généralistes est, depuis plusieurs années, nettement inférieure aux densités régionale et nationale. Au 1er janvier 2016, la Saône-et-Loire compte 635 médecins généralistes, libéraux ou salariés, ce qui représente une densité de 110,4 médecins pour 100 000 habitants alors qu’elle est de 125,6 en région et de 132,1 en France.

Le Département a mis en place dès 2013 le dispositif installeunmedecin.com afin de favoriser l’installation et le maintien des professionnels de santé dans son territoire à l’aide notamment de mesures financières. Au total, depuis sa mise en place, le dispositif installeunmedecin.com compte 92 bénéficiaires d’aides financières (28 en 2016) pour un montant total de crédits engagés de près d’un million d’euros.

Mais pour redynamiser les dernières initiatives, le Président du Département, André Accary, a annoncé ce lundi 19 juin, sa volonté de recruter une trentaine de médecins généralistes qui seront répartis sur l’ensemble du territoire, avec un salaire fixe et en équivalent temps plein (ETP).

Un centre de santé départemental comme base opérationnelle

Pour accueillir les futurs médecins « départementaux », le Département a lancé un projet de création d’un centre de santé départemental afin de proposer une réponse coordonnées et garante de l’équité territoriale. Pour André Accary, le centre permettra de « donner un certain confort à des candidats, avec contrat de travail, et une unité centrale pour la gestion [pour que] le médecin recruté fasse son métier, c’est-à-dire consulter et être décharger des tâches administratives ».

Cette expérience permettra notamment :

  • D’apporter une réponse souple et rapide aux besoins des Bassins de vie frappés par la désertification médicale ;
  • De constituer une offre attractive, avec des conditions d’exercice adaptées sans générer de concurrence entre les collectivités locales ;
  • D’améliorer la réponse sanitaire aux besoins croissants ;
  • Liés au vieillissement de la population.

En souhaitant être le premier à expérimenter la création d’un centre de santé à l’échelle de son territoire, de recruter directement des médecins généralistes, l’objectif de la Saône-et-Loire est clair : faire de la santé une mission départementale.

20.01.2021 Actualité Covid-19 : après la réunion du Bureau de l’ADF, les Départements demandent à l’Etat une totale transparence de sa politique vaccinale Télécharger
20.01.2021 Infrastructures Mieux répondre aux besoins d’ingénierie des collectivités territoriales : l’ADF et le Cerema signent une convention de partenariat Télécharger
20.01.2021 • Article LOCALTIS Transports et routes 32 présidents de conseils départementaux vent debout contre la régionalisation des routes nationales