20.03.2017 • Département de la Loire-Atlantique

L’évaluation d’un projet de coopération franco-marocain dans le domaine du social

La démarche portée par le Département de Loire-Atlantique, d’une part, la Préfecture d’Agadir Ida-Outanane et la Province de Chtouka-Aït Baha (Maroc), d’autre part, vise à construire et mettre en œuvre l’évaluation de leur programme de coopération sur la jeunesse et les droits des femmes.

Historique

Le Département de Loire-Atlantique et le Conseil préfectoral d’Agadir Ida-Outanane ont un partenariat de coopération décentralisée depuis 1992. Cette coopération initiale s’est élargie depuis 2009 à la Province rurale de Chtouka-Aït Baha, voisine d’Agadir. En 2005, le Département de Loire-Atlantique a choisi de recentrer sa politique de coopération internationale sur la thématique de l’action sociale. Cela s’est notamment traduit, à partir de 2009, par la création d’une plateforme sociale franco-marocaine réunissant des associations œuvrant sur la thématique de l’enfance et des droits des femmes.

Intérêt de la démarche

Par l’évaluation de la démarche de coopération, les deux partenaires souhaitent sortir des représentations traditionnelles de la coopération en prenant mieux en compte les impacts pour la partie prenante française. L’évaluation doit permettre aux partenaires de prendre conscience que la coopération permet d’échanger autour d’expériences partagées qui bénéficient à tous. La co-construction du contenu et des modalités de la démarche d’évaluation est centrale pour que cette coopération entre les territoires soit porteuse de sens.

infographie