Culture 05.08.2014

Dans les Deux-Sèvres, la culture prend la route

Le Conseil général des Deux-Sèvres innove dans la culture. Il vient de décider la construction d’un camion-scène destiné à déplacer les spectacles en milieu rural. L’objectif est de permettre aux publics les plus éloignés d’accéder au monde du spectacle. C’est-à-dire des personnes qui sont plus habituées à rencontrer une assistante médico-sociale qu’un médiateur culturel, et qui se disent « la culture, ce n’est pas pour nous ».

« Nous avons fait le choix d’un excellent outil de médiation culturelle, permettant d’aller vers des publics éloignés », déclare Bernard Millet, conseiller général de Niort-Nord, en charge de la culture. Le projet a été voté en juin dernier par le Département dans son budget supplémentaire 2014 : pour un camion-scène facile à déployer destiné à devenir une salle itinérante à la fois un lieu de diffusion et un espace de médiation, qui permette d’investir de nouveaux lieux.

La musique, la chanson, le théâtre, la lecture vont aller vers le public dans les lieux les plus improbables. Sur le parking d’une maison de retraite, la place d’un village, la cour d’un collège. Et ce pendant une dizaine de jours, le temps de rencontrer les artistes, de participer à des ateliers, de découvrir des expressions artistiques et d’assister à des représentations gratuites.

Le Conseil général formalisera, en septembre-octobre prochain, un cahier des charges pour mettre au point un « système mobile, modulaire, autoporté, facile à mettre en œuvre » (une journée d’installation), une « acoustique de qualité », un « accès handicapés », et des équipements pour accrocher des projecteurs et brancher une sono.

Sur ces bases, la collectivité lancera à l’automne un appel d’offres. Après le choix du prestataire début 2015, le chantier de réalisation s’étalera sur quatre-cinq mois, en vue d’une livraison de l’appareil à l’été et de son en septembre 2015.

P.B