Le cœur du Tour Valence pour Sagan
Tour de France 20.07.2018

Le cœur du Tour Valence pour Sagan

Finis les cols alpins hors catégorie et retour vers des reliefs plus modestes, vers la plaine drômoise. D’Alps is(h)ere à la Drôme, entre les deux Mon cœur Valence ! Cette journée de transition de 169,5 km fut menée sur un train rapide, avec un peloton pressé d’en découdre au sprint. Une journée de répit pour les 154 rescapés du triptyque alpin…

D’autres diraient que les étapes de transition sont sans grand relief ni intérêt sportif. Pourtant, pour les amateurs de patrimoine, cette étape entre Bourg d’Oisans et Valence constituait une traversée fort sympathique à proximité immédiate de sites remarquables : le village médiéval de Saint-Antoine l’Abbaye classé parmi les plus beaux villages de France, le site des maisons suspendues de Pont-en-Royans cher à Stendhal, le fameux Saint-Marcellin et son fromage moelleux ou la Grotte de Choranche. En plein cœur de la Vallée de l’Isère, entre les noyers et les champs d’héliotropes, l’étape empruntait une partie de l’itinéraire de la vélo route 63. L’occasion de « mettre le projecteur » sur l’aménagement de ces espaces dédiés ou partagés sur 360 km, sillonnant les Préalpes sur quatre départements : la Drôme, l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie. Des Départements qui aiment le vélo !

On attendait des vents forts et des orages violents sur la ligne d’arrivée, mais la météo a accordé sa clémence à la course, berçant les kilomètres du soleil radieux qui accompagne le peloton depuis le Grand Départ de Vendée. Peu d’animation côté course, une tentative d’échappée pour montrer le maillot, mais le final de cette étape était tout tracé pour Peter Sagan : le slovaque réalise un triplé et prive Arnaud Demare d’une victoire tricolore.

L’Isère prend de la hauteur

Il y a un peu plus d’un an déjà, l’Isère lançait sa marque territoriale « Alps is(h)ere » autour de valeurs attachées au Département : un esprit pionnier dès le début de l’ère industrielle, une excellence scientifique reconnue internationalement, des montagnes qui stimulent l’endurance et forgent le caractère, des plaines qui irriguent le territoire. Pour aller plus loin, le Département déclinait en juin dernier la version agricole et agroalimentaire de sa marque sous le label Is(h)ere. Un label qui repose sur trois promesses de proximité, qualité et juste rémunération, une fierté pour l’Isère et son Président Jean-Pierre Barbier qui développe ainsi « la première marque en France à garantir à la fois la provenance géographique et la juste rémunération des producteurs. »

La transition ne pouvait être plus parfaite pour notre opération Au Tour des Fromages. La Coopérative Vercors Lait récompensée aujourd’hui puise ses valeurs dans la tradition fromagère du Vercors : des hommes au savoir-faire ancestral, un territoire fait de pâturages préservés, un projet d’agriculture douce et raisonnée, respectueuse de l’environnement et des familles d’éleveurs. Le Saint-Marcellin IGP et le Bleu du Vercors-Sassenage AOP ont régalé les allées du Village départ de Bourg d’Oisans… et notre Maillot Bleu du jour, Bernard Thévenet. C’est avec un plaisir non dissimulé que Didier Vachon, Directeur de la rédaction de France Bleu, est venu saluer l’immense carrière de ce champion hors catégorie, double vainqueur du Tour de France 1975 et 1977. Un grand monsieur du sport cycliste toujours prêt à valoriser son territoire d’adoption, le Dauphiné !