Départements métropolitains 16.11.2017

Christophe GUILLOTEAU, pour un Département qui répond présent !

A l’initiative de Christophe GUILLOTEAU, Président du Département du Rhône depuis avril 2015, la seconde édition des Ateliers des Départements de France se déroulera à Lyon, le 28 novembre 2017, sur 2 thèmes, dont il a fait les priorités de son action : Les solidarités territoriales  et tourisme & patrimoine. L’occasion pour nous de vous le présenter : Un Président qui s’est adapté rapidement à la singularité de son territoire imposée par les dernières réformes institutionnelles.

Un Président de terrain

Âgé de 59 ans, le parcours politique de Christophe GUILLOTEAU est à l’image de sa vie professionnelle. Ancien attaché parlementaire, chef de cabinet du Maire de Tarare, il a ensuite été attaché territorial et collaborateur d’un Vice-Président de l’ancienne Région Rhône-Alpes pendant quatre ans. C’est donc naturellement que son parcours politique a alterné entre mandats locaux et nationaux.

Conseiller municipal de deux petites communes du Rhône, Belleville et Vaugneray, il fut également élu conseiller régional Rhône-Alpes, fonction occupée jusqu’en 2008. A partir de 2008, il brigue un mandat de conseiller général durant lequel il présidera le groupe UMP, jusqu’à son élection à la tête du Département le 2 avril 2015.

Outre les enjeux locaux de la région rhodanienne, il s’intéresse particulièrement aux questions de sécurité et de défense nationale. Comme Député pendant 13 ans et en tant que Vice-Président de la Commission de la défense et des forces armées, il a participé à la rédaction de nombreux textes relatifs aux accords de défense. Une façon efficace de se préparer pour la défense des intérêts des Rhodaniens et du Département face à la Métropole Lyonnaise…

Un Département contraint, mais un Rhône indispensable

Malgré une partition Rhône/Grand Lyon depuis le 1er janvier 2015, Christophe GUILLOTEAU a souhaité démontrer aux 447 300 rhodaniens depuis bientôt trois ans que la dernière réforme territoriale était également « une opportunité pour le Rhône ».

Cet homme de conviction a fait le choix de continuer son mandat de Président au détriment d’une réélection à l’Assemblée nationale en 2017. Il a préféré « mener le combat politique de l’intérieur sur [son] territoire ». Combat en plusieurs étapes pour ce réserviste, capitaine de vaisseau dans la Réserve Citoyenne de la Marine : il a assaini les comptes départementaux et, ce, face à une dette importante, une hausses des dépenses sociales, sans pour autant augmenter les impôts des rhodaniens. Cette profonde réforme structurelle du Rhône, consécutive aux lois NOTRe et Maptam, a d’ailleurs été saluée le 8 novembre dernier par un Marianne d’Or de « Mutation Territoriale ». Le Département a également été retenu par la Cour des Comptes parmi les 25 Collectivités qui expérimenteront la certification des comptes publics (prévue dans le cadre de la loi NOTRe).

Au-delà des finances, Christophe GUILLOTEAU concentre l’action de son mandat autour des solidarités territoriales pour que le Département insuffle une nouvelle dynamique au service quotidien des rhodaniens. Le tourisme & le patrimoine sont des atouts et des richesses de ce territoire pour lesquels le Président a la volonté d’être l’ambassadeur, permettant un rayonnement international du département du Rhône.

Des thèmes qu’il développera en ouverture du prochain atelier des Départements de France.