Charte « Plan Bâtiment Durable » : La Manche, premier Département rural à renforcer son engagement en matière de rénovation énergétique des bâtiments tertiaires
Développement durable 19.02.2020

Charte « Plan Bâtiment Durable » : La Manche, premier Département rural à renforcer son engagement en matière de rénovation énergétique des bâtiments tertiaires

Depuis bientôt 10 ans, le Conseil départemental de la Manche, présidé par Marc Lefèvre, s’est engagé dans la rénovation énergétique de son patrimoine bâti. Grâce à cette politique volontariste, de nombreux collèges et bâtiments départementaux ont déjà été rénovés. Afin de renforcer son action, la Manche s’engage aujourd’hui dans le « Plan Bâtiment Durable », aux côtés de l’Essonne et des Yvelines. Il est devenu le 14 janvier dernier le 138ème signataire de cette Charte.

Lancé en 2009 par le Ministère de la Transition écologique et Solidaire et le Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, le « Plan Bâtiment Durable » fédère les acteurs du bâtiment et de l’immobilier autour d’une mission commune : favoriser l’atteinte des objectifs d’efficacité énergétique et environnementale de ce secteur. Pour susciter un mouvement coordonné d’amélioration du parc tertiaire public et privé, ce Plan a mis en place une Charte d’engagement volontaire pour l’efficacité énergétique et environnementale des bâtiments tertiaires publics et privés.

L’habitat, axe prioritaire de la politique départementale de la Manche pour les années 2019-2021

Dans un souci de développement durable et équilibré des territoires, le Département a décidé de prioriser ses actions sur la lutte contre l’étalement urbain, la reconquête des centres villes, la rénovation du patrimoine bâti existant et la concentration de l’essentiel de la production de logement dans les villes de taille significative.

Depuis 2015, plusieurs actions complémentaires en faveur de la rénovation et de la réhabilitation de l’habitat individuel ou en copropriété, public ou privé, ont d’ores et déjà été lancées

  • Le Département a participé financièrement à la création ou la réhabilitation de 91 logements locatifs publics ;
  • 20 collèges ont été rénovés dans le cadre du Contrat de Partenariat de Performance Energétique (CPPE), et 5 l’ont été dans le cadre du programme de travaux Bâtiment Basse Consommation (BBC) ;
  • 5 nouvelles chaufferies bois vont être installées en 2020 dans les collèges, en complément des 14 déjà existantes ;
  • 2 300 tonnes de gaz à effet de serre ont été économisées chaque année grâce au CPPE, soit près de 25 % des émissions liées à l’ensemble des bâtiments du conseil départemental.

 

Du Plan Bâtiment Durable à la signature de la Charte tertiaire

Le Plan Bâtiment Durable encourage la collaboration entre tous les membres de la filière du bâtiment et de l’immobilier afin de pouvoir réfléchir ensemble à la transition énergétique et environnementale dans le secteur de la construction et de la rénovation.

La réflexion s’organise autour de groupes de travail thématiques, créés en fonction des besoins constatés. Ils sont composés de personnalités aux compétences complémentaires, qui émettent des propositions visant à favoriser la mise en œuvre des objectifs de la transition énergétique. Plus d’une trentaine de chantiers ont ainsi été mis en place, concernant entre autres les financements innovants, la question de l’obligation de rénovation énergétique dans le secteur résidentiel, l’éco-prêt à taux zéro, la garantie de performance énergétique, etc.

Le succès du Plan Bâtiment Durable repose sur sa méthode, souple et participative, qui conduit à faire travailler ensemble une grande diversité de professionnels, d’organismes, de structures aux finalités et aux intérêts divers. Passerelle unique entre le monde du bâtiment et celui de l’immobilier, le Plan Bâtiment constitue un lieu inédit de dialogue et d’apprentissage autour des enjeux d’efficacité énergétique du secteur.

Lancée le 31 octobre 2013, et mise à jour en 2017, la Charte pour l’efficacité énergétique et environnementale des bâtiments tertiaires publics et privés a vocation à organiser une mobilisation volontaire et coordonnée, en proposant aux acteurs d’entreprendre sans attendre la rénovation de leurs bâtiments, en faveur :

  • de l’amélioration de l’efficacité énergétique et environnementale ;
  • du bien-être des utilisateurs des locaux ;
  • de l’activité économique de la filière du bâtiment et de l’immobilier.

Le rôle de cette Charte est avant tout d’améliorer la connaissance collective des pratiques et méthodes d’amélioration énergétique du parc tertiaire, en favorisant la mise en réseau des acteurs, et en documentant ces pratiques, notamment concernant leur soutenabilité économique.

Pour les signataires de la nouvelle Charte tertiaire, les engagements sont les suivants :

  • S’engager dans la performance énergétique des bâtiments tertiaires publics ou privés, détenus ou utilisés ;
  • Définir librement des objectifs d’amélioration des bâtiments, en cohérence avec les ambitions légales ou réglementaires ;
  • Utiliser l’ensemble des leviers à disposition pour réduire les consommations ;
  • Partager régulièrement les expériences et bonnes pratiques d’exécution de la Charte, dans le but de faire progresser collectivement la filière.

En signant cette Charte le 14 janvier dernier, la Manche confirme ainsi la politique déjà largement engagée par la collectivité en faveur de l’efficacité énergétique.

 

31.03.2020 Actualité Le Gouvernement, l’ADF et l’ANIL aux côtés des locataires qui se retrouveraient en difficulté pour payer leur loyer dans le contexte de l’épidémie du coronavirus Télécharger
29.03.2020 Actualité L’Assemblée des Départements de France est en deuil Télécharger
27.03.2020 Santé publique Les Départements engagés contre l’épidémie Télécharger