Actualité 21.03.2019

La Charente-Maritime s’engage pour le numérique inclusif

La question de l’inclusion numérique est à la fois un devoir pour les Départements, chefs de file des solidarités humaines et territoriales, et un facteur indispensable au développement des territoires. La signature de la Charte «Territoire France connectée » avec Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, lundi 18 mars 2019, faisant de la Charente-Maritime un Département pilote, s’engage à mettre en œuvre les recommandations contenues dans la Charte pour une société inclusive. Les objectifs poursuivis par la Charente-Maritime sont clairs : l’accès aux droits des plus fragiles et la montée en compétence de la population face au numérique.

Aujourd’hui, le numérique est omniprésent dans notre société. Que ce soit pour un usage personnel ou dans le cadre professionnel, l’accès au numérique est devenu un facteur essentiel d’insertion. Les services publics n’y dérogent pas et proposent de plus en plus de procédures dématérialisées : demande d’aides et de logement social, paiement des frais de cantine ou de transports scolaires, etc.

Si l’apport du numérique est indéniable, il doit toutefois être bien orienté pour ne pas laisser une partie de la population sur le bord de la route… Or, le défi est de taille : 20% de la population ne sait pas utiliser le numérique. Un Français sur deux a besoin d’un accompagnement pour l’accès aux services en ligne. 36% des Français sont inquiets face à la numérisation. La lutte contre l’exclusion passe donc désormais par l’accompagnement vers le numérique. Car, tel que le rappelle Dominique Bussereau, Président de la Charente-Maritime et de l’ADF, « les Départements ont une double mission de solidarité sociale et territoriale ». Le numérique, même s’il ne peut remplacer l’humain, constitue également un véritable atout pour améliorer les liens avec les collectivités territoriales.

Une Charte contre l’exclusion numérique

Pleinement conscient de ces enjeux, le Département de la Charente-Maritime – déjà à l’initiative d’un plan local sur le sujet – a donc signé le 18 mars dernier la Charte « Territoires France connectée pour un numérique inclusif », avec Mounir Mahjoubi.

Le plan d’actions à mettre en œuvre s’articule autour des 5 axes suivants :

  • Renseigner les personnes sur l’offre numérique, en indiquant les lieux de connexion et d’ateliers de formation numérique ;
  • Permettre l’accès à internet, en disposant de la connexion et de l’équipement nécessaires à internet ;
  • Faciliter les démarches pour les services en ligne du Département, en proposant des outils en ligne faciles d’utilisation, à la présentation simple et offrant une ergonomie intuitive ;
  • Accompagner aux usages des outils numériques, en aidant les Charentais-Maritimes dans leurs démarches en ligne, en particulier pour l’accès à leurs droits, ou en les formant aux outils numériques ;
  • Coordonner les actions à l’échelle départementale, en positionnant le Département comme coordinateur des actions afin de fédérer et mettre en réseau l’ensemble des acteurs de l’inclusion numérique en Charente-Maritime.

Parmi les pistes déjà envisagées, citons l’idée d’un « Pass numérique » qui permettra à la population d’accéder à un service d’accompagnement au numérique dans des lieux dédiés et labellisés.

Dans un contexte de numérisation des démarches administratives d’ici 2022 et de transformation des politiques publiques, le plan pour une inclusion numérique en Charente-Maritime va donc permettre de rendre le numérique accessible aux habitants du Département. Ce qui leur permettra à coup sûr de mieux s’adapter aux évolutions technologiques de notre société, acquérir de nouvelles compétences et garantir l’accès à leurs droits.

 

19.06.2019 Actualité CP de l’Assemblée des Départements de France du 19 juin 2019 Télécharger
18.06.2019 L’Assemblée des Départements de France s’engage auprès du Mémorial de la Shoah Télécharger
17.06.2019 • Article LOCALTIS Finances locales Dotations : un arrêté notifie les montants 2019 aux collectivités