Jeunesse et Sports 16.07.2020

Budget participatif : la jeunesse se fait entendre

Donner la parole à ceux qui construisent le territoire de demain, telle est la volonté du budget participatif. Une démarche mise en œuvre à l’échelle départementale par le Gers en 2018, suivi de près par l’Indre-et-Loire et le Loiret, déclinée aujourd’hui dans de nombreux Départements avec des enveloppes dédiées spécifiquement à la jeunesse. L’objectif : placer les jeunes au cœur des politiques publiques locales, en dégageant les moyens financiers indispensables à la concrétisation de leurs projets. Et ce n’est qu’un début !

Territoires en éclaireurs

Précurseurs en la matière, les Gersois en sont déjà à leur troisième budget participatif. Dès la première édition, plus de 1000 idées avaient été proposées sur les thèmes du sport, de la jeunesse, de l’environnement et de la solidarité. Les Tourangeaux et les Loirétains leur ont vite emboité le pas : les projets pour 2020, ayant comme thématiques l’environnement et l’amélioration de la vie quotidienne, sont en phase de finalisation. Une quinzaine de Départements se sont aujourd’hui engagés dans ce type de démarche, avec pour certains d’entre eux des axes et des enveloppes spécifiquement dédiés au public jeune.

De la création d’une ruche pédagogique dans un collège à la réfection d’un stade, en passant par la création de poubelles « intelligentes » et la mise en place de « vélo-énergie » pour recharger sa tablette tactile, les jeunes n’ont pas manqué d’idées. Au total une vingtaine de projets par Département, pour une estimation budgétaire comprise entre 1000 et 15 000 € chacun, ont été adoptés. Ce succès confirmé a convaincu d’autres Conseils départementaux de se lancer dans l’aventure !

Le Vaucluse à l’écoute de ses collégiens

Le 22 novembre 2019, le Département du Vaucluse a mis en place son premier budget participatif pour les collèges publics et privés. L’impératif : s’inscrire dans l’une des quatre thématiques suivantes pour un établissement :

  • Collège durable
  • Collège numérique
  • Collège sportif et artistique
  • Collège agréable (amélioration du cadre de vie)

Lors de la dernière séance publique du 19 juin 2020, 118 propositions étaient d’ores et déjà enregistrées, et sont actuellement à l’étude. Chaque subvention sera plafonnée à hauteur de 30 000 €, avec un acompte de 50% à l’adoption du projet et un versement du solde après travaux, sous contrôle des factures acquittées. De quoi motiver les collégiens pour la rentrée 2020-2021 !

Les Girondins jouent collectifs

Après la crise du Covid-19, la Gironde vient de lancer son premier budget participatif axé sur la résilience et la réflexion. « Les jeunes s’engagent dans les combats de demain, nous l’avons vu dans les mouvements pour le climat par exemple », explique Jean-Luc Gleyze, Président du Département de la Gironde. « Et maintenant, avec le coronavirus, nous sommes en plein dans un exercice de travaux pratiques. Nous comptons plus que jamais sur les jeunes pour penser, orienter différemment ». Une attention sera portée à la répartition des projets dont chaque canton du Département pourra bénéficier. D’ici septembre 2020, les propositions seront examinées par un comité administratif qui évaluera la faisabilité du projet, aussi bien financière que légale, puis interviendront les votes en novembre pour désigner les lauréats. Leur projet pourra être soutenu à hauteur de 20 000 € par le Département, pour une mise en œuvre dès 2021.

Les jeunes Ardéchois ont la parole

En Ardèche, le budget participatif pour les jeunes vient d’être adopté, concrétisant ainsi l’ambition du projet d’expérimentation AJIR – Ardèche, Jeunesse, Innovation, Ruralité –, lancé en 2016. « Ce projet permettra aux élus que nous sommes d’inclure les préoccupations de la jeunesse, notamment autour de la transition écologique et de les impliquer dans la construction de l’Ardèche de demain » indique Laurent Ughetto, Président du Département. Via le site jeparticipe.ardeche.fr, les jeunes ont la possibilité jusqu’au 6 septembre 2020 de déposer leurs projets.  Après différentes étapes, analyses, chiffrages, constitution d’un jury pour la pré-sélection, le vote reviendra à l’ensemble des Ardéchois, avant l’adoption finale lors de l’assemblée plénière du mois de décembre. Tout au long de ces démarches, le Département et les partenaires AJIR resteront mobilisés aux côtés des jeunes.

 

06.08.2020 • Zoom sur Actualité ACTED – Appel d’urgence – Explosion de Beyrouth
04.08.2020 Engagement de l’Etat auprès des conseils départementaux pour reconnaître, à travers le versement d’une prime exceptionnelle, les professionnels du domicile engagés dans les luttes contre l’épidémie de Covid-19 Télécharger
16.07.2020 • Initiative Jeunesse et Sports Budget participatif : la jeunesse se fait entendre