Solidarité et affaires sociales 29.11.2013

Bas-Rhin : Les agents du Conseil général solidaires de la Banque alimentaire

Par solidarité et pour pallier au manque de bénévoles sur certains sites, les agents du Conseil général du Bas-Rhin ont décidé de participer à la grande collecte nationale de la Banque alimentaire.  Ce sont plus de 300 d’entre eux qui seront présents le 30 novembre dans plus d’une trentaine de supermarchés à travers tout le département pour que les denrées soient récoltées et redistribuées.

C’est également le cas des 34 jeunes actuellement employés au titre du service civique qui sont associés à ces deux journées. Le président du Conseil général, Guy-Dominique Kennel, sera lui-même présent dans un Super U, le 30 novembre en fin de matinée.

Cette opération vient clôturer le Mois de l’insertion du Conseil général qui a eu lieu du 1er au 30 novembre. Elle couvre environ 15% des besoins de la Banque alimentaire et permet de récupérer près de 300 tonnes de denrées. Elle matérialise surtout l’attachement de la collectivité et de ses agents aux valeurs de solidarité et d’engagement au service des plus démunis.

Les agents du Bas-Rhin participent également à cette opération pour venir en aide à certains de leurs collègues. En effet, chaque heure de bénévolat passée à la collecte alimentera un compte épargne temps solidaire pour ceux qui accompagnent des proches atteints d’une grave maladie ou en fin de vie. « Certains, souligne le Département, n’ont pas la possibilité de se procurer une aide extérieure et traversent de terribles difficultés financières, dans une situation de détresse personnelle et familiale. » Ces collègues pourront ainsi s’absenter pour s’occuper de leurs proches sans perte de rémunération. Cette solidarité collective a permis de récolter plus de 700 heures de bénévolat !

Le partenariat étroit avec la Banque alimentaire permet aussi de contribuer à l’approvisionnement de la quinzaine d’épiceries solidaires soutenues par le Conseil général et dans lesquelles les bénéficiaires du RSA peuvent se fournir. Il traduit surtout la vigilance de la Collectivité à l’égard de l’aide alimentaire apportée aux plus démunis et de manière plus large son appui, depuis de nombreuses années, à la Banque Alimentaire du Bas-Rhin.

P.B