Actualité 15.06.2018

Les Ateliers des Départements de France : premier bilan !

Co-organisés une fois par mois avec un Département, les Ateliers des Départements de France permettent de valoriser des cas concrets de bonnes pratiques sur des territoires aux multiples enjeux. Lancées en septembre 2017 dans les Hautes-Alpes, les rencontres suivantes se sont tenues dans le Rhône, le Cher, le Gers, l’Isère, la Saône-et-Loire et dernièrement dans la Nièvre et le Puy-de-Dôme. Alors que ce premier cycle de rencontres est sur le point de s’achever, l’ADF publie ce qu’elle espère être une boîte à idées pour tous les Départements : la restitution des six premiers événements.

Construits comme un espace de dialogue entre tous les acteurs concourant au développement du territoire, les Ateliers des Départements de France démontrent la capacité d’intervention des Départements, qui savent à la fois répondre aux problématiques actuelles et prévoir le futur de leur territoire. Chaque rencontre s’est adaptée aux enjeux et aux perspectives du Département d’accueil, rappelant qu’il est l’échelon opérationnel de proximité. Et à l’image de leur large éventail de compétences, les initiatives des Départements sont variées.

Les Hautes-Alpes travaillent ainsi à la fois au rayonnement économique et au développement des champs social et médico-social. Pour promouvoir ses territoires, ses entreprises et son savoir-faire, le Département a confié à son Agence de Développement l’essentiel de son action en matière d’attractivité. Parallèlement, le Schéma départemental unique des solidarités évite le cloisonnement des publics concernés par les actions sociales du Département, et propose une approche globale de la personne sur plusieurs domaines sociaux.

Le Rhône, au périmètre rénové après l’émergence de la métropole de Lyon, a transformé le cadre de son action départementale. Dans une nouvelle approche des solidarités, le Département a adopté un Pacte territorial innovant, et son premier Schéma des solidarités. Il cherche également à valoriser son nouveau territoire par un plan de relance de l’attractivité touristique.

C’est d’ailleurs convaincu de l’importance du tourisme et de la culture, axes majeurs de l’animation du Département et sources de cohésion, que le Département du Cher s’est doté d’une véritable stratégie politique en la matière. La collectivité propose une nouvelle démarche pour favoriser le dynamisme et l’attractivité de son territoire.

Consolider son attractivité est d’ailleurs un objectif porté par de nombreuses collectivités. C’est ainsi que le Gers s’est activement engagé dans l’aménagement d’un nouveau réseau numérique à très haut débit (THD). Affichant en 2011 un retard majeur en matière de réseau numérique, avec le débit le plus mauvais du pays, le Département propose aujourd’hui une solution fibre ou satellite d’au moins 8Mbits/s à l’ensemble de ses habitants, dépassant tous ses objectifs.

Une même logique a orienté l’Isère vers le développement de sa compétitivité économique et agricole. Circuits courts et agriculture locale, réseaux numérique et de transports ont ainsi été mis à l’honneur par un Département à l’équilibre entre valorisation du local et mondialisation des échanges.

Enfin, puisque le Département est l’échelon de proximité, la Saône-et-Loire a multiplié les initiatives pour répondre à une situation alarmante à l’échelle nationale : la faiblesse de l’offre de soins. Entre incitations financières et création d’un Centre départemental de santé, la Saône-et-Loire est aujourd’hui l’un des territoires les plus innovants en la matière. Elle est ainsi le tout premier Département à avoir recruté des médecins généralistes.

Ce fascicule n’est pas une simple restitution d’Ateliers, mais bien un recueil de bonnes pratiques, intermédiaire entre des initiatives uniques, adaptées aux problématiques locales, et des Départements toujours avides d’innovation. Regarder, s’inspirer, et diffuser… c’est à vous de jouer !