Atelier des Départements de France dans la Somme : L’accompagnement des adolescents 
Actualité 08.07.2019

Atelier des Départements de France dans la Somme : L’accompagnement des adolescents 

Le 3 juillet dernier, à Amiens, le Département de la Somme a organisé, en présence de Dominique Bussereau, Président de l’Assemblée des Départements de France, un atelier consacré à « La prévention, le repérage et l’accompagnement des adolescents et des jeunes en difficulté dans le Département de la Somme ».

Un Atelier d’actualité entre la restitution le 26 juin dernier des travaux de la concertation nationale, menée conjointement par l’Etat et l’ADF (6 groupes de travail coprésidés par 6 Présidents de Départements) sur la protection de l’enfance et les Assises nationales de la protection de l’enfance à Marseille les 4 et 5 juillet.

Aux côtés de Laurent Somon, Président du Département de la Somme et Virginie Caron-Decroix, Vice-Présidente en charge de la prévention et de la protection de l’enfance, professionnels du secteur de l’enfance, représentants d’associations, élus et jeunes pris en charge par l’ASE sont intervenus pour livrer des expériences concrètes et des témoignages sur des actions en faveur des adolescents.

Le Département de la Somme connaît des taux de pauvreté et de chômage supérieurs à la moyenne nationale. La population y est d’ailleurs faiblement diplômée et les problèmes des adolescents deviennent dès lors plus sévères. Aussi, Laurent Somon a-t-il fait de l’accompagnement des jeunes une priorité de son action pendant sa mandature par une politique de l’enfance permettant de développer des « compétences et des savoir-faire en matière de prévention et de protection de l’enfance ».

Avec des cas concrets de bonnes pratiques et des retours d’expériences, l’Atelier de la Somme illustre la capacité d’intervention des Départements pour l’accompagnement de nos concitoyens à chaque étape de la vie.

S’agissant de l’aide aux adolescents, les échanges de cette matinée se sont ainsi articulés autour de trois thématiques :

  • La prévention des risques affectifs et sexuels chez les adolescents ;
  • Le repérage et l’accompagnement des jeunes en difficultés ;
  • Le partenariat au service de l’insertion professionnelle des jeunes sortants de l’ASE.

Ils ont témoigné d’une volonté de démarche résolument partenariale, mise en place entre le Conseil départemental et l’ensemble des acteurs institutionnels ou associatifs, à travers des « dispositifs complémentaires adaptés aux besoin des enfants, des adolescents et de leurs familles ».

A ce titre, la mise en place d’un protocole départemental pour la prévention et la protection de l’enfance a pour objectif de faciliter le circuit des situations préoccupantes et les modalités de transmission entre les acteurs concernés. Le Département de la Somme finance notamment 16 centres de planification et d’éducation familiale répartis sur l’ensemble du territoire, en zone urbaine comme en zone rurale. Lieux anonymes et gratuits pour les mineurs et les moins de 25 ans, ces centres permettent de rencontrer médecins et gynécologues, pour y obtenir des informations sur la contraception et la grossesse. « En 2004, 84 grossesses adolescentes sont survenues dans le département, et ne sont plus que 22 en 2018 ».

Deux Maisons des Adolescents, l’une à Amiens, l’autre à Abbeville, ont été créées chacune étant adaptée aux contextes socioculturels qui l’entoure. Lieux de prévention et d’accueil pour tous les adolescents et leurs familles, ils y bénéficient d’une écoute neutre mais aussi de conseils des professionnels. Ces Maisons sont le lieu de convergence de toutes les informations concernant un mineur en danger ou en risque de l’être rassemblant autorité judiciaire, éducation nationale, services sociaux, services hospitaliers, associations, médecins, services de police et de gendarmerie… Des conventions cadres ont été signées à cet effet entre le Département et le Centre hospitalier universitaire d’Amiens, les services de l’Etat, la Protection judiciaire de la jeunesse, le rectorat.

En matière d’insertion des jeunes sortants de l’ASE, le Département de la Somme s’appuie sur un réseau fort de professionnels du secteur social. En 2018, le Département a lancé un appel à projet territorialisé intitulé « Insertion des jeunes sortant de l’ASE » dans le cadre du fonds national d’appui aux politiques d’insertion et à destination des missions locales. L’un des objectifs est d’assurer une continuité dans l’accompagnement des jeunes suivis par l’ASE, en traitant l’ensemble des problématiques liées à l’insertion : emploi, formation, orientation, mobilité…

Au cours de cette matinée, chacun a pu témoigner de son action en faveur de la protection de l’enfance et de l’accompagnement des adolescents et des jeunes en difficulté.

Le programme de chacune des rencontres s’adapte aux réalités locales. Ainsi le  prochain Atelier des Départements de France, organisé par Marc Gaudet, Président du Département du Loiret se déroulera-t-il le jeudi 12 septembre 2019 à Orléans sur le thème « Le Loiret, une ingénierie départementale au service des territoires ». Au programme de la matinée, deux tables rondes : l’une traitera « Cap Loiret : un service innovant et de proximité pour la réussite des territoires » et la seconde « Quelle place et quel rôle pour les Départements dans la nouvelle Agence Nationale de Cohésion des Territoires ? ».

Rendez-vous pour le 12ème Atelier des Départements jeudi 12 septembre !

Ci-joint : Bloquez la date