Atelier des Départements de France : La Nièvre territoire d’innovation et d’expérimentation
Actualité 18.05.2018

Atelier des Départements de France : La Nièvre territoire d’innovation et d’expérimentation

Souplesse, créativité, mutualisations, expérimentations, au-delà de leurs missions du quotidien, les Départements s’adaptent en permanence aux nouveaux enjeux sociétaux et trouvent des leviers d’action innovants pour y répondre. C’est sur ce thème que la Nièvre a accueilli le jeudi 24 mai après-midi à Nevers la 7e rencontre des Ateliers des Départements de France. Que ce soit en matière de politiques sociales ou d’action culturelle et économique en zone rurale, le Département multiplie les initiatives pour offrir un service adapté et de qualité à ses habitants. Aux côtés de Dominique BUSSEREAU et d’Alain LASSUS, Président de la Nièvre, des acteurs locaux, étudiants et universitaires sont intervenus pour partager leurs expériences et valoriser des projets diversifiés.

Le Département, dans ses missions de solidarité notamment, est une structure ouverte aux innovations et aux expérimentations. La Nièvre ne manque pas de créativité et de talents. De son profil rural, le Département tire une force sur laquelle il entend s’appuyer pour penser un territoire moderne.

Au programme de cette demi-journée, deux table-rondes ont permis d’échanger et de « mutualiser » les idées face à des problématiques partagées sur deux thématiques complémentaires : innovation sociale et innovation culturelle.

Table ronde n°1 : L’innovation sociale et l’expérimentation

Cette première table ronde a permis de témoigner des expériences menées en termes d’emploi et de santé. Depuis plusieurs années, des initiatives concrètes sont en cours tel que le « Territoire zéro chômeur de longue durée » à Prémery, site figurant parmi les 10 territoires pilotes retenus dès novembre 2016 pour la première phase d’expérimentation. Après un an d’application, 60 personnes ont déjà été embauchées dans les entreprises locales.

D’autres actions sont en projet, comme le Revenu de base, qui fait l’objet d’une démarche conjointe de 13 Départements (Ardèche, Ariège, Aude, Dordogne, Gers, Gironde, Haute-Garonne, Ille-et-Vilaine, Landes, Lot-et-Garonne, Meurthe-et-Moselle, Nièvre et Seine-St-Denis). D’autres restent encore à construire, telles que la mise en place d’études de médecine dans la Nièvre afin de relever le défi de la lutte contre la désertification médicale, en lien avec l’hôpital de Nevers (thème abordé à l’occasion du précédent Atelier des Départements en Saône-et-Loire).

Table ronde n°2 : L’innovation culturelle et économique en milieu rural

Patrice JOLY, Sénateur de la Nièvre, Président de l’association des nouvelles ruralités, a guidé les échanges de cette seconde table ronde consacrée à l’innovation culturelle et économique en milieu rural. En effet les initiatives conduites dans le Département en matière culturelle, économique ou technologique ne manquent pas : la Camionnette d’alimentation générale culturelle déplace par exemple la culture au plus près des villageois ; l’Inkub accueille à Nevers des entreprises, start-ups ou free lances, en mettant à leur disposition des équipements de haut niveau à des prix attractifs. Le directeur d’une société d’intelligence artificielle implantée sur le site est d’ailleurs venu témoigner des apports et des atouts du territoire.

Autant d’acteurs qui « oeuvrent avec excellence et originalité, à faire entrer la Nièvre dans son temps », tel que le souligne Alain LASSUS. Des exemples qui illustrent le rôle de proximité du Département, échelon pertinent pour faire vivre les territoires et pour répondre aux besoins des habitants…

 

3 questions à… Alain Lassus, Président du Département de la Nièvre

  • Vous vous êtes positionné pour accueillir un Atelier des Départements de France. Quelles sont vos ambitions ?

Mon ambition est que la Nièvre soit encore plus souvent un territoire d’expérimentations et d’innovations ! Nous avons bien conscience que le périmètre et les compétences départementales, notamment dans le domaine social, peuvent en être le socle. A partir de ce postulat, il nous apparaît normal d’avoir l’ambition de susciter les expérimentations autant qu’on le peut. Cette journée veut être un témoignage de nos expérimentations en milieu rural, tentées, réussies, en devenir et en réflexion…

  • En quoi votre Département est-il moteur sur cette thématique ?

Le Département est forcément moteur puisque les problématiques de la ruralité font que nous avons besoin d’agilité, de réflexion, pour être en capacité de faire des propositions innovantes. Souvent celles-ci nécessitent qu’on passe par le stade de l’expérimentation… La situation sociale a justifié que l’innovation porte essentiellement sur les questions de solidarité. C’est ainsi que la Nièvre est porteuse de la plus grosse expérimentation « Territoire zéro chômeur de longue durée », avec plus de 60 équivalents temps pleins. Aujourd’hui cette expérimentation est bien enclenchée après un an d’existence. D’autres réflexions s’installent dans le domaine de la solidarité avec un travail sur le Revenu de base et dans le domaine de la santé avec la mise en place d’une mutuelle départementale et la proposition de permettre la totalité d’un cursus d’études de médecine générale à Nevers. Ce sont des idées. Aujourd’hui, elles sont la justification de la politique au sens le plus noble du terme. Le système monolithique dans lequel nous vivons justifie aussi ce recours à l’expérimentation.

  • Comment travaillez-vous avec les acteurs locaux/nationaux pour créer une dynamique départementale ?

Le principe de l’expérimentation, c’est de travailler avec l’ensemble du tissu local puisque les acteurs locaux sont à la fois acteurs et usagers. Nous travaillons d’autant plus facilement avec eux que l’expérimentation est un très bon outil de travail pour mettre en œuvre la participation citoyenne. Quant aux acteurs nationaux, les lois d’expérimentation justifient que nous prenions l’attache du gouvernement et des parlementaires, pour les concevoir.

21.06.2018 Finances locales CP de Dominique Bussereau, Président de l’ADF, du 21 juin 2018 Télécharger
20.06.2018 Actualité Voeu de l’ADF à l’issue du Bureau et de l’Assemblée général du 20 juin 2018 Télécharger
15.06.2018 • Initiative Santé publique Les Landes inaugurent un village Alzheimer