Alsacez-vous !
Tourisme 02.05.2017

Alsacez-vous !

Dans la foulée des élections départementales de 2015, l’une des premières décisions prises par les Départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin a été de fusionner leurs agences départementales du tourisme (ADT67 et ADT68). Fruit d’une volonté commune de donner une impulsion nouvelle à leur action touristique, Alsace Destination Tourisme voit le jour le 1er juillet 2016. Son objectif ? Promouvoir d’une seule et même voix les nombreux atouts touristiques de l’Alsace sur la période 2017 – 2021.

Un pour tous, tous pour un

Si la loi Notre a confié à la Région la définition et l’octroi des aides en faveur de la création ou l’extension d’activités économiques, le Département reste néanmoins compétent en matière de gestion des équipements touristiques et de fiscalité. Que ce soit à travers les schémas d’aménagement touristiques départementaux ou encore les comités départementaux du tourisme (ou agences départementales du tourisme), les Départements sont pleinement actifs et ne manquent pas d’idées pour assurer la promotion de leurs territoires !

En Alsace, le rapprochement des deux Départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin sous une bannière commune Alsace Destination Tourisme a permis de donner un nouveau souffle à l’action touristique, aussi bien en matière de développement des territoires que d’accompagnement des projets. Dès sa création en 2016, la toute nouvelle agence a travaillé sur l’élaboration conjointe du schéma de développement touristique à l’échelon interdépartemental pour la période 2017-2021. Le suivi de la démarche est d’ailleurs assuré par un comité de pilotage interdépartemental dirigé par les deux Présidents de Départements, et associe la Région Grand-Est et les autres acteurs locaux du tourisme.

L’Alsace nouvelle

Les deux départements entendent ainsi, par le biais de l’agence, surfer sur le rayonnement de l’Alsace : la destination attire chaque année 19 millions de visiteurs, soit 45% de l’activité touristique de la Région ! Car à l’image des célèbres Musée Unterlinden à Colmar, du Château du Haut-Koenigsbourg à Orschwiller ou des vignobles alsaciens, le tourisme est créateur de richesses et d’emplois non délocalisables. Ce potentiel en termes d’attractivité et d’emploi, l’ADT cherche à le consolider en renforçant les liens de proximité avec les territoires, et en travaillant sur la promotion de nouveaux sites tels que le Parlamentarium à Strasbourg (espace du Parlement européen dédié aux visiteurs) ou la Villa Meteor à Hochfelden (célèbre site de production de bière alsacienne Meteor).

L’échelle interdépartementale s’affiche ainsi comme le périmètre pertinent pour assurer une politique touristique efficace, grâce à la mutualisation des savoir-faire et des moyens. Un périmètre de réflexion et d’action qui vise à répondre à de nouveaux défis répondant à l’évolution des habitudes de consommation et des attentes de la clientèle, autour de 4 axes :

  • Soutenir et dynamiser l’économie touristique alsacienne ;
  • Développer harmonieusement le tourisme sur les territoires du Haut et Bas-Rhin ;
  • Accroître les atouts et le potentiel touristique de l’Alsace ;
  • Renouveler les fondamentaux par la créativité et l’innovation.

Si vignoble, cyclotourisme, châteaux, montagne, gastronomie, etc. restent incontournables, les prochaines années pourraient bien voir se développer en Alsace de nouvelles formes de tourisme telles que le tourisme industriel, le tourisme de santé ou encore le silver tourisme. Etre innovant tout en cultivant ses « pépites », voici le nouveau défi du tourisme alsacien !