Relations internationales 12.12.2017

2e assises de la coopération décentralisée franco-haïtienne : les Départements s’engagent en Haïti

Port-au-Prince a accueilli, du 4 au 6 décembre derniers, les deuxièmes Assises de la coopération décentralisée franco-haïtienne. Trois Départements y étaient représentés : la Savoie, la Vienne et les Hauts-de-Seine. L’occasion d’évoquer les actions conduites en lien avec les associations et les collectivités locales.

Huit ans après la tenue des premières Assises, cette deuxième rencontre revêtait un intérêt particulier pour Haïti, comme en témoigne leur ouverture par le Président de la République Jovenel Moïse. Le Président Moïse, en fonction depuis février 2017, y a rappelé l’importance de la coopération décentralisée pour le développement des capacités des collectivités locales et l’aménagement du territoire : la coopération permet, selon lui, de « rapprocher Haïti de ce qui se fait de mieux dans le monde ».

Pendant deux jours, conférences plénières et ateliers ont permis aux 400 participants, dont 260 élus locaux et agents de collectivités territoriales françaises, d’échanger sur de multiples thématiques : changement climatique, planification locale du développement, tourisme, éducation, gestion de l’eau, jeunesse, déchets, agriculture… Les Assises ont abouti à la rédaction d’une déclaration conjointe qui affirme l’importance de la coopération entre collectivités françaises et haïtiennes comme vecteur de développement durable, s’inscrivant dans l’Agenda 2030 et les accords de Paris. Y est également avancée la volonté de créer l’Union régionale des élus locaux de la Caraïbe rassemblant les collectivités territoriales de l’outre-mer français et des états indépendants de la Caraïbe.

La Vienne signe une convention de partenariat avec la commune de Marigot

Les trois Départements français actifs en Haïti ont été très mobilisés lors de ces Assises. La session plénière d’ouverture fut l’occasion pour la Vienne, déjà fortement engagée avec Haïti en matière de santé et d’éducation, de signer une convention de coopération avec la commune de Marigot (sud-est d’Haïti) visant notamment au financement d’une école communale et à la mise en œuvre d’un projet de traitement des déchets.

Le Département de la Savoie, partenaire de la commune de Dessalines depuis 1997, a coprésidé une séance sur la planification locale du développement, l’aménagement du territoire et le développement économique territorial. La séance a permis à l’association Pays de Savoie Solidaires, partenaire du Département de la Savoie pour la mise en œuvre de sa politique de coopération internationale, de rappeler les éléments clés pour la réussite de projets dans ce domaine :

  • La mobilisation et la structuration des acteurs du territoire ;
  • La définition partagée des politiques publiques sur le territoire ;
  • La mobilisation de fonds au service du développement local ;
  • Le recours à la formation et aux échanges de savoir-faire ;
  • La mise en place de phases d’expérimentation pour vérifier le bien-fondé des projets.

Enfin, le Département des Hauts-de-Seine a mené un atelier sur l’agriculture, l’agro-écologie et le développement rural. Les Hauts-de-Seine mènent, depuis 2009, un programme de renforcement de la filière cacao pour améliorer durablement les revenus des paysans du département du Nord d’Haïti. Le Département francilien souhaite valoriser ce cacao sur son territoire en incitant des artisans chocolatiers alto-séquanais à l’utiliser dans un objectif de retombées économiques locales.

Trois exemples illustrant l’engagement des Départements en matière de coopération décentralisée et venant alimenter les travaux précédemment publiés par l’ADF (ouvrage Agir en coopération pour un développement local durable et inclusif, mars 2015 – guide méthodologique Terrinclus, juin 2017).