10e édition des « Prix Energies Citoyennes » : la Corrèze récompensée
Développement durable 13.11.2019

10e édition des « Prix Energies Citoyennes » : la Corrèze récompensée

Depuis 2009, les Prix Energies Citoyennes (PEC) saluent les collectivités et les établissements publics locaux œuvrant en faveur de l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et la croissance verte. La cérémonie de remise des prix 2019 s’est déroulée le 4 novembre dernier à la Maison des Océans, à Paris et a récompensé le Département de la Corrèze, présidé par Pascal Coste, pour son programme « Corrèze Transition Ecologique ».

Etablissements publics locaux, Communes, Départements, Régions, Syndicats et plus récemment EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), la transition écologique est l’affaire de tous. En 10 ans, 297 candidatures ont ainsi été sélectionnées pour les Prix Energies Citoyennes, 102 primées, représentant plus de 37 millions de citoyens répartis dans 11 000 communes. Convaincue que les initiatives locales et l’innovation territoriale sont les moteurs de la transition énergétique, l’Assemblée des Départements de France est partenaire de l’opération.

64 collectivités, syndicats et établissements publics engagés pour des énergies citoyennes

En 2019, ils sont 64 à avoir répondu à l’appel en partageant leurs solutions en faveur du climat. Le jury indépendant, composé d’experts, d’associations d’élus et de médias, a examiné les dossiers de candidature sous deux angles : la vision stratégique et trois types d’actions exemplaires en faveur de la transition énergétique :

  • Une action concrète mise en place ces deux dernières années
  • Une action particulièrement innovante (réalisée ou en cours de réalisation)
  • Une action de sensibilisation (des habitants, scolaires, citoyens, agents….)

Cette 10ème édition anniversaire présidée par Michaël Weber, Maire de Woelfling, Membre du Comité Directeur de l’AMF et Président de la Fédération des parcs naturels régionaux de France, avait pour parrain Erik Orsenna, économiste, écrivain et membre de l’Académie française. 13 collectivités, syndicats ou établissements publics, dans 4 catégories, ont été désignés lauréats pour leurs actions particulièrement innovantes et concrètes en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique.

Cinq Départements (l’Ain, l’Aude, la Côte-d’Or, le Haut-Rhin et l’Oise) ont été diplômés pour leurs projets ambitieux respectueux de l’environnement et leur engagement en faveur d’une croissance verte. Le Département de la Corrèze a quant à lui été primé dans la catégorie « Collectivités locales et territoriales de plus de 100 000 habitants » pour son programme « Corrèze Transition Ecologique ».

La Corrèze, premier contrat de transition écologique à l’échelle départementale

Initiés par l’Etat, les Contrats de Transition Ecologique (CTE) sont une démarche innovante pour accompagner et soutenir la transformation écologique des territoires voulue et menée par les élus. En 2018, le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire lançait une expérimentation sur une quinzaine de territoires représentatifs au niveau national. Parmi eux, la Corrèze, désignée comme « territoire pilote » et premier Département à avoir signé en juin un CTE avec l’Etat (l’Ardèche a également signé deux CTE le 13 septembre dernier).

Ayant réussi à concilier développement économique et préservation de l’environnement, le Département a fait le choix de s’appuyer sur ce programme afin de renouveler les façons de produire, consommer, travailler et se déplacer. L’objectif affiché ? « Faire de la Corrèze un territoire exemplaire pour les énergies renouvelables ».  Dans ce cadre, il impulse une véritable dynamique de développement des énergies renouvelables en portant une action forte sur l’énergie photovoltaïque, la méthanisation, la production d’hydrogène décarboné et d’énergie hydraulique.

Une initiative couronnée de succès qui devrait faire des émules. L’aventure énergétique continue !